ECRIRE SANS ERREUR « APPELER » ET « JETER »

TRUCS ET ASTUCES POUR ECRIRE « APPELER » ET « JETER » SANS ERREUR, deux verbes qui présentent régulièrement des difficultés

Comment savoir si ces verbes s’écrivent avec 1 ou 2 « P », 1 ou 2 « L », 1 ou 2 « T » ? Il existe un moyen mnémotechnique simple.

Mais encore ? Explication par l’exemple

Combien mettre de « P », de « L » à APPELER ?

Appeler ? Appeller ? J’appelle ? J’appèle ? 🤔

Appeler : toujours 2 « P »

« Je m’appelle John Caffey, comme le café, sauf que ça ne s’écrit pas pareil.  » La ligne verte, John Caffey
Je m’appelle : j’entends le son « è », je mets 2L

« Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi, je vous dirai comment vous en passer. » Coluche
Appelez : j’entends le son « e », je mets 1L
J’appelle
Tu appelles
Il/elle/on appelles
Nous appelons
Vous appelez
Elles/ils appellent

Appeler et rappeler sont des exceptions. Les verbes en « eler » ne doublent pas leur consonne :
Je congèle du pain, tu pèles les pommes de terre.

Certains ne doublent plus leur consonne depuis la révision de l’orthographe de 1990 :
amonceler, chanceler, (dés)ensorceler, étinceler, ficeler, harceler, morceler, ruisseler s’écrivaient « elle » à la 3° personne du singulier s’écrivent maintenant « èle ». (il amoncèle, il chancèle…)

Attention : interpeller prend 2 « L » à l’infinitif et garde ses 2 « L » à toutes les conjugaisons

Combien mettre de « T » à JETER ?

Je jette ? je jete ? nous jettons ? nous jetons ? 🤔

Elle jette bien la confiture au cochon.
Elle jette : j’entends le son « è », je mets 2T

Nous ne jetons pas bébé avec l’eau du bain.
Nous jetons : j’entends le son « e », je mets 1T
Je jette
Tu jettes
Il/elle/on jette
Nous jetons
Vous jetez
Elles/ils jettent

Jeter et ses dérivés (projeter, déjeter, rejeter et interjeter) sont des exceptions. Les verbes en « eter »ne doublent pas leur consonne :
J’achète du pain, il furète partout dans la maison.

Certains ne doublent plus leur consonne depuis la révision de l’orthographe de 1990 : breveter, crocheter, décacheter, déchiqueter, empaqueter, feuilleter, moucheter, pailleter, parqueter, pelleter, piqueter, projeter, recacheter, tacheter…
Toutefois, l’orthographe d’avant la réforme est toujours possible.

LE VERBE / LE NOM

Terminaison du verbe vs terminaison du nom

TRUCS ET ASTUCES POUR DIFFÉRENCIER UN VERBE D’UN NOM

Pour être sûr d’avoir affaire à un verbe, je mets la phrase à l’imparfait. Si c’est impossible, je suis face à un nom.

Mais encore ? Explication par l’exemple

Envoyer/un envoi

J’envoie un message d’encouragement à ma famille. / j’envoyais un message. Il s’agit bien du verbe « envoyer » qui se termine par « e » à la 1 ère personne du singulier.

L’envoi de courrier s’est fait par pigeon voyageur pendant des années. Impossible de mettre « l’envoi » à l’imparfait dans cette phrase. Il s’agit bien du nom, pas de  « e » final.

Appuyer/un appui

Mon fils appuie trop fort sur les touches de son clavier. / il appuyait trop fort. Il s’agit bien du verbe « appuyer » qui se termine par « e » à la 3° personne du singulier.

Grâce à l’appui de ses collègues, Marc a pu aller en formation. Impossible de mettre « l’appui » à l’imparfait dans cette phrase. Il s’agit bien du nom, pas de  « e » final.

Même règle pour employer/un emploi, oublier/un oubli, trier/un tri

  • Rappel de la conjugaison :
  • J’envoie
  • Tu envoies
  • Il/elle/on envoie
  • Nous envoyons
  • Vous envoyez
  • Elles/ils envoient

Travailler/un travail

L’équipe des caissières et caissiers du supermarché travaille à plein régime en période de crise sanitaire / l’équipe travaillait à plein régime. Il s’agit bien du verbe « travailler » qui se termine par « e » à la 3° personne du singulier.

Le télétravail est la solution pour de nombreuses personnes en cas de confinement. Impossible de mettre « télétravail » à l’imparfait dans cette phrase, il s’agit bien du nom, pas de « e » final.

Conseiller/un conseil

La professeure de yoga conseille aux participants de pratiquer chez eux tous les jours / elle conseillait. Il s’agit bien du verbe « conseiller » qui se termine par « e » à la 3° personne du singulier.

Les conseils donnés aux parents par ceux qui n’ont pas d’enfant sont fatigants à entendre. Impossible de mettre « conseils » à l’imparfait dans cette phrase, il s’agit bien du nom, pas de « e » final (mais bien un « s » puisque au pluriel).

Même règle pour désirer/un désir, détailler/un détail, filmer/un film, etc.

Diagnostiquer/un diagnostic

Le médecin diagnostique un rhume / il diagnostiquait un rhume. Il s’agit bien du verbe « diagnostiquer » qui se termine par « e » à la 3° personne du singulier.

Son diagnostic est rassurant. Impossible de mettre « diagnostic » à l’imparfait dans cette phrase, il s’agit bien du nom, pas de « que » final,mais, dans ce cas un « c »

Pronostiquer/pronostic

Le ministre pronostique une réelle baisse de l’économie / il pronostiquait une réelle baisse . Il s’agit bien du verbe « pronostiquer » qui se termine par « e » à la 3° personne du singulier.

Depuis quinze jours, nous entendons toutes sortes de pronostics. Impossible de mettre « pronostic » à l’imparfait dans cette phrase, il s’agit bien du nom, pas de « que » final mais un « c »

  • Rappel de la conjugaison des verbes du 1er groupe en « er » :
  • Je filme
  • Tu filmes
  • Il/elle/on filme
  • Nous filmons
  • Vous filmez
  • Elles/ils filment

Entretenir/un entretien

Il entretient d’excellentes relations avec ses collègues / il entretenait d’excellentes relations… Il s’agit bien du verbe « entretenir » qui prend un « t » à la 3° personne du singulier.

L’entretien d’une maison est chronophage. Impossible de mettre « entretien » à l’imparfait dans cette phrase, il s’agit bien du nom, pas de « t » final.

Soutenir/un soutien

Tous les soirs, elle soutient ceux qui travaillent en applaudissant avec ses voisins/ elle soutenait ceux qui… Il s’agit bien du verbe « soutenir » qui prend un « t » à la 3° personne du singulier.

Le soutien aux personnes fragiles est encore plus indispensable en période de crise. Impossible de mettre « soutien » à l’imparfait. Il s’agit bien du nom, pas de « t » final.

  • Rappel de la conjugaison de tenir et tous ses dérivés:
  • Je tiens
  • Tu tiens
  • Il/elle/on tient
  • Nous tenons
  • Vous tenez
  • Elles/ils tiennent